Coaching : Qu’est-ce que la résistance ? Comment la vaincre ?

La résistance, une étape classique du coaching

La résistance est une étape courante du coaching. A un moment donné de son évolution et parfois dès le début, le client va protéger et renforcer ses comportements et process obsolètes. Ces comportements très ancrés sont là depuis longtemps et parfois presque depuis toujours, d’où une complexité affective et fonctionnelle à ces éléments.

Il existe différents types de résistance, tous se basent sur la peur du changement (« On sait ce qu’on perd mais on ne sait pas ce qu’on gagnera à changer »).

Des expériences correctrices

Une résistance trop forte peut mettre en péril le bon fonctionnement du coaching. Mais parfois aussi il faut du temps pour que le client accepte de voir en face sa résistance. S’il n’est pas convaincu par les solutions qu’on élabore ensemble pour lui, il doit tout de même pouvoir comprendre que le passage à l’acte est formateur et que seules des expériences (positives, négatives, neutres etc.) lui permettront de juger la validité de l’aide apportée. Le passage à l’action en tant qu’expérience correctrice n’a pas son égal pour faire tomber une croyance erronée qu’on a sur soi…

Creuser une brèche dans la résistance

Dans cette vidéo, je vous explique de façon imagée la notion de résistance et vous offre quelques pistes pour avancer dans votre coaching même si vous vous sentez résistant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s