Quand bénir aide à lâcher prise

Situation bloquée ? Tristesse ou chagrin intense ? Peine immense ? Impossibilité à prendre du recul sur un évènement ? Vous avez tenté la relaxation et la pensée positive mais vous sentez bien que la situation ne se décante pas ? Et si vous essayiez la bénédiction ?

Qu’est-ce que l’art de bénir ?

Pas besoin d’être chrétien ou d’être un spirituel pour bénir ce qui vous arrive. Une simple formule, simple, honnête et sincère commençant par « Désormais je bénis » telle ou telle chose, tel ou tel trait de caractère (chez soi, chez l’autre) peut changer la donne.

Un exemple : Vous vivez une situation stressante avec un employeur qui vous méprise, qui méjuge vos talents ou tout simplement qui vous mène la vie rude. Vous avez plusieurs possibilités comme essayer de positivé, dire intérieurement du mal de lui ou maugréer mentalement, chercher à arranger sans cesse la situation en vous plaint à toutes les demandes etc. L’autre possibilité est d’envoyer une bénédiction (une bonne parole) à la personne qui vous dénigre ou qui vous blesse régulièrement. Cela pourrait ressembler à :

  • Je bénis Untel et toutes ses critiques
  • Je choisis de bénir mon incompétence à gérer la situation
  • Je bénis ce que la vie met sur mon chemin
  • Désormais je bénis cette critique
  • Désormais je bénis l’honnêteté de cette personne à me dire les choses de façon un peu abrupte

Pourquoi bénir à répétition ?

En agissant de la sorte vous ne vous placez pas dans l’animosité mais dans le don et le présent. Comme barrière au négativisme vous posez une bénédiction, une bonne parole. Cela vous grandit intérieurement et votre inconscient le ressent. Bien-sûr votre bénédiction doit rester mentale pour fonctionner.

Dans quelle mentalité bénir ?

Vous devez être très honnête avec vous-même : le but n’est pas de devenir caustique ni de rire du mal qui peut vous arriver. Au contraire il s’agit d’imaginer qu’il y a peut-être une touche de bon et de bon sens dans ce que vous vivez. En bénissant l’autre il n’est plus un ennemi qui vous pompe de l’énergie. En prenant l’habitude de bénir tout ce qui ne fonctionne pas vous allez très vite vous forger un mental plus fort. Vous pouvez même tenir un journal de vos bénédictions.

Au fil du temps vous remarquerez que le fait de bénir les autres, de bénir ce qui ne vous convient pas dans votre vie vous amènera à faire place nette pour du neuf. C’est une démarche assez proche du « je t’aime » dit dans la fameuse prière du Ho’Oponopono qui répété une centaine de fois par jour bombarde l’Inconscient d’amour et porte donc ses fruits moralement.

Un livre pour aller plus loin :

The Simple Art of Blessing de Pierre Pradervand

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s