Fin de vie et Sophrologie

La fin de vie, les soins palliatifs, un sujet qu’on préférerait ignorer …

Période profondément complexe pour tous ceux qui l’expérimentent, la fin de vie est un sujet dont on évite de parler, qu’on aimerait repousser tant que possible, et cela est bien légitime. La fin de vie est encore un « tabou » auquel tout un chacun préférerait ne jamais être confronté…

Pallier aux angoisses de la fin de vie par la sophrologie

Utilisée en soins palliatifs, en institutions, ou à domicile, la sophrologie est un outil précieux pour apaiser l’esprit ainsi que certaines douleurs. La fin de vie est une période qui requiert énormément de calme et d’acceptation de la part du malade mais aussi de ses proches et de ses aidants. Ce qui caractérise la fin de vie est l’anxiété et la peur de l’inconnu (« Qu’est-ce qui m’attends après, dans l’au-delà ? » « Que vont devenir mes proches ? »).

Un suivi court et régulier par un sophrologue au fait des questions de la fin de vie et des problématiques de Perte et Deuil est alors conseillé.

Rompre l’isolement, apaiser et diminuer les douleurs par des procédés de visualisation et la création d’un environnement calme et privilégié, apparaît comme une alternative au soutien moral déjà apporté par les proches. La sophrologie est aussi une solution complémentaire valable aux antalgiques et aux calmants.

Amélioration du sommeil, meilleure gestion de la douleur

Améliorant à la fois le sommeil et la gestion de la douleur, la sophrologie permet de mieux gérer ses angoisses et de trouver une écoute « différente », peut-être plus apaisante que les autres. Dans les situations familiales complexes, à fort affect, l’introduction d’un tiers professionnel est souvent salvateur.

En utilisant des procédés de visualisation permettant au sujet d’entendre le respect et la dignité qui lui sont dues, le Sophrologue insuffle chez son client en fin de vie une valorisation nouvelle.

Le vécu, le passé, mieux valorisés

Un travail sur le vécu peut être engagé, selon la réponse du client aux différents aspects énergétiques générés par la sophrologie. Le développement d’un imaginaire adéquat et adapté au client et à son « bagage », son vécu, est profitable dans le sens où il lui permettra d’exprimer ses craintes et de se libérer par la parole ou par le corps. C’est le médecin traitant qui propose des séances de Sophrologie en complément du traitement et qui suggère au praticien un axe de travail thérapeutique.

Une sophrologue formée aux problématiques de la perte et du deuil

Ayant travaillé en service de fin de vie pendant 5 ans (AP-HP) comme animatrice, étant sophrologue certifiée, psychopraticienne certifiée et formée aux problématiques du deuil par l’institut Oplex Careers (« Conseil en Deuil et Perte »,  cursus international accrédité par le CDP), je propose des séances de sophrologie sur Vichy, Cusset et Bellerive-sur-Allier pour les personnes en fin de vie / soins palliatifs à domicile ou en institution.

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s